Accédez aux enseignements les meilleurs
MINISTRE INTERNATIONAL GRACE ET VERITE
EN FRANCAIS
IN ENGLISH |
SUIVEZ-NOUS SUR :
VOUS ÊTES A LA PAGE : « MINISTERE »
FLASH INFO
A LA UNE
LE MINISTERE
I - CE QUE NOUS CROYONS
  • 1- Dieu
  • 2- Jésus-Christ
  • 3- Le Saint-Esprit
  • 4- L'homme
  • 5-La Bible
CONCERNANT DIEU
«Dieu est Esprit. » (Jn. 4:24)
Etant Esprit, Dieu est immatériel, informe et infini ; il remplit et déborde les cieux et la terre.
Voici que les cieux, et les cieux des cieux ne peuvent le contenir. » (1 Rs. 8:27)
« Oracle de Yahvé : Est-ce que je ne remplis pas, moi, les cieux et la terre ? » (Jr. 23:24)
Etant Esprit, Dieu est aussi invisible.
« Personne n’a jamais vu Dieu. » (Jn. 1:18)
« Que nul homme n’a vu, ni ne peut voir » (1 Tim. 6:16)
Mais Dieu n’est pas seulement Esprit ; il est aussi lumière, c’est-à-dire éclat et magnificence.
« Dieu est lumière. » (1 Jn. 1:5)
« Il est revêtu d’éclat et de magnificence ! Il s’enveloppe de lumière comme d’un manteau. » (Ps. 14:1-2)
Cette lumière dont Dieu s’enveloppe est pour ainsi dire sa demeure. Il est en effet celui :
« Qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu, ni ne peut voir. » (1 Tim. 6:16)
On peut comme Etienne, voir et contempler cette gloire inaccessible qu’habite le Dieu invisible.
« Etienne, rempli d’Esprit Saint, fixa les regards vers le ciel et vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Il dit : Voici : je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. » (Act. 7:55-56)
La gloire de Dieu est pour ainsi dire, la manifestation incorporelle visible, mais inaccessible du Dieu invisible.
CONCERNAT JESUS-CHRIST
Jésus-Christ est :
« Le Fils unique de Dieu. » (Jn. 3:18)
« Le Fils unique venu du Père. » (Jn. 1:14)
Il est aussi appelé la Parole de Dieu.
« Son nom est la Parole de Dieu. » (Apo. 19:13)
Il était au commencement avec Dieu et il était Dieu.
« Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. » (Jn. 1:1)
Tout a été créé par lui et pour lui.
« Car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible… Tout a été créé par lui et pour lui. » (Col. 1:16)
Il a été fait chair.
« La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de et de vérité. » (Jn. 1:14)
« Lui dont la condition était celle de Dieu, il n’a pas estimé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu ; mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes. » (Phl. 2:6)
Il est devenu un Esprit vivifiant par sa résurrection d’entre les morts.
« C’est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint un être vivant. Le dernier Adam (Jésus) est devenu un esprit vivifiant. » (1 Cor. 15:44)
Il est Dieu sous une forme corporelle.
« Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Col. 2:9)
« C’est lui le Dieu véritable et la vie éternelle. » (1 Jn. 5:20)
Il est pour ainsi dire, la représentation visible et accessible du Dieu invisible, ainsi que le reflet de sa gloire
« Ce Fils est le rayonnement de sa gloire et l’exacte représentation de son être. » (Hébreux 1:3)
CONCERNAT SAINT-ESPRIT
Le Saint-Esprit est indifféremment appelé :
« L’Esprit du Père. » (Mt. 10:20)
« L’Esprit de Christ. » (Rom. 8:9)
« L’Esprit de Dieu. » (1 Cor. 3:16)
Jésus-Christ le promis à ses disciples.
« Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur qui soit éternellement avec vous, l’Esprit de vérité. » (Jn. 14:16)
Il fut répandu par le Fils.
« Elevé par la droite de Dieu, il a reçu l’Esprit Saint qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. » (Act. 2:33)
Il est Dieu en nous.
« Nous reconnaissons à ceci qu’il demeure en nous, par l’Esprit qu’il nous a donné. » (1 Jn. 3:24)
CONCERNANT L'HOMME
Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre… Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image. » (Gn. 1:1, 26)
Cet homme que Dieu créa à son image, c’est Adam. Il désobéit à Dieu, on dit qu’il pécha. C’est ainsi que :
« Par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché. » (Rom. 5:12)
Le péché et la mort sont venus par Adam ; la résurrection et la vie sont venues par Jésus-Christ.
« Car puisque la mort est venue par un seul homme, c’est aussi par un seul homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ. » (1 Cor. 15:21-22)
« Ne vous en étonnez pas ; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix. Ceux qui auront fait le bien en sortiront pour la résurrection et la vie, ceux qui auront pratiqué le mal pour la résurrection et le jugement. » (Jn. 5:28-29)
Il suffit à l’être humain de croire en Christ, pour échapper au jugement à venir et vivre éternellement.
« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jn. 3:16)
« En vérité, en vérité, je (Jésus) vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit en celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » (Jn. 5:24)
CONCERNANT LA BIBLE
La Bible se compose de deux parties : l’Ancien et le Nouveau Testament. Un testament est une alliance qui n’entre en vigueur qu’à la mort du testateur.
«Un testament, en effet, n’entre en vigueur qu’après le décès, puisqu’il n’a aucune validité tant que le testateur est en vie. » (Hb. 9:17)
Le Nouveau Testament (l’Evangile) entra en vigueur à la mort de Jésus-Christ ; il y est question d’un héritage éternel (la cité céleste).
« Voilà pourquoi il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin qu’une mort ayant eu lieu pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés reçoivent la promesse de l’héritage éternel. Car là où il y a testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée. » (Hb. 9:15-16)
L’Ancien Testament (la loi) entra en vigueur à la mort de veaux et de boucs ; il y est question d’un héritage terrestre (Canaan).
« Un testament, en effet, n’entre en vigueur qu’après le décès, puisqu’il n’a aucune validité tant que le testateur est en vie. C’est pourquoi la première alliance elle-même n’a pas été inaugurée sans effusion de sang. En effet, Moïse, après avoir énoncé pour tout le peuple chaque commandement selon la loi, prit le sang des veaux et des boucs, et aspergea le livre lui-même et tout le peuple, en disant : Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour vous. » (Hb. 9:17)
Il est évident que ce ne sont ni les veaux ni les boucs qui ont promis Canaan en héritage aux Israélites. Cette mise en scène n’aurait juridiquement aucune valeur, si Dieu n’avait précisé que c’était une image et une ombre des réalités en Christ.
« La loi, en effet, possède une ombre des biens à venir et non pas l’exacte représentation des réalités. » (Hb. 10:1)
« Tout cela n’est que l’ombre des choses à venir, mais la réalité est celle du Christ. » (Col. 2:17)
La Nouveau Testament (la réalité) remplace désormais l’Ancien Testament (l’ombre).
« En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été question de la remplacer par une seconde. » (Hb. 8:7)
Contenu 5
NOTRE HISTOIRE
TOUS NOS TRAITES
Document sans titre

Il y a : 7 visiteurs connectés !

Total visiteur :19257
DEVENIR MEMBRE